Actu ROUE LIBRE

Monsieur Denis Lévesque, laissez-nous vous expliquer internet.

 Internet, un mot simple. Mais si complexe en même temps. L’omniprésence du net se ressent partout, des carrières et des fortunes se construisent sur internet. Malgré tout, d’autres médias semblent avoir un peu encore de mal à comprendre ce qui se passe vraiment sur internet. Natchav a décidé d’aider Monsieur Denis Lévesque à comprendre le concept d’une polémique sur internet.

Tout d’abord, Monsieur Lévesque, sachez que tout se passe très vite sur internet. N’y perdez pas votre temps. Les journées filent au rythme des stories instagram. Tout va trop vite. Du jour au lendemain l’attention générale est très vite malléable.

Ne perdons pas de temps à parler du sujet traité, car je ne suis pas intéressé. Ce qui m’intéresse ici, c’est votre façon de présenter la situation à votre public. Si vous parliez à quelques amis dans le fond du bus en rentrant de la piscine, oui peut être que je vous aurais laissé faire sans rien dire. Mais là, vous êtes quand même à la télévision.

Denis Lévesque nous parle d’une photo qui a « explosé littéralement sur MSN et sur d’autres sites. » Qui d’entre vous utilise MSN comme source d’informations?

Suspicious Family Matters GIF - Find & Share on GIPHY

Une histoire en fait assez banale de photo qui s’est retrouvée sur internet au mauvais endroit au mauvais moment. Mais laissons faire Denis Lévesque.

Le 9 mai 2018 sur le site de TVA on trouve une vidéo ou Denis Lévesque nous parle d’abord d’«une espèce de mise en demeure, demandant de retirer tout ça. » Mais si vous cherchez la photo à la source de cette «explosion» vous verrez que la photo a été retirée dès le 2 mai avec ce message :

 

source : Montebello Rockfest sur Facebook.

Déjà, j’ai des doutes sur la validité de votre sujet, une semaine trop tard.

On en arrive à la partie la plus intéressante. Denis Lévesque qui nous parle de gestion de réseaux sociaux. Une mise en contexte grotesque qui indique assez bien l’expertise de Denis Lévesque sur ce qui se passe sur internet.

« Finalement lui-même, a fermé son compte Facebook. Par ce que cette journée-là, son site web, et le compte Facebook ont littéralement, explosé. Comme ça se fait sur internet maintenant, quand ça devient un talk of the town, comme on dit en latin.

Quand ce sujet-là devient tellement populaire qu’on ne parle que de ça.

Quand on est l’objet du que de ça en question ça devient un peu pesant. »

« Finalement lui-même, a fermé son compte Facebook, par ce que cette journée la, son site web, et le compte Facebook ont littéralement explosé »

Littéralement non. Arrêtons avec les « littéralement » qui n’ont pas lieu d’exister. Personne n’explose sur internet. Sauf peut-être un téléphone qui chauffe dans le coin d’une table. Je doute également que ce soit « lui-même » qui s’occupe de la gestion de ses réseaux sociaux. Ce téléphone qui chauffe et qui vibre lui appartient sûrement pas. Pauvre employé chez JLM Music, cette journée a dû être compliquée pour toi.

« Comme ça se fait sur internet maintenant » 

Exactement! Comme ça se fait sur internet. Vous êtes à la télé, faites autre chose de votre côté. Tout est une polémique en attente sur internet. Sans aucune limite de temps. Internet peut ruiner votre vie si vous vous attardez à chaque photo controversée, ou chaque tweet posté après 2014. Monsieur Lévesque, on sait que vous avez des sujets plus palpitants à nous proposer ! Laissez internet à ceux qui le font le mieux. Même s’ils auraient besoin de modération.

« Quand ça devient un talk of the town, comme on dit en latin »

Pour préserver de la salive, et paraître bien plus en adéquation avec votre sujet, vous devriez essayer l’expression « faire le buzz », ou « devenir viral », ou même encore « break the Internet » Kardashian-style. Rien en latin ici, mais vous n’en aviez pas vraiment non plus, donc vous ne nous en voudrez pas.

« Quand ce sujet-là devient tellement populaire qu’on ne parle que de ça. Quand on est l’objet du que de ça en question ça devient un peu pesant. »

A en suivre cette logique, l’idéal serait donc de ne plus évoquer le sujet ? Tenter de ne plus être l’objet du débat public. Si l’objectif est de faire taire une polémique qui devient pesante, j’ai beaucoup de questions sur la raison de l’entrevue qui suit votre explication pour le moins bancale. A croire que certains cherchent à faire vivre cette affaire …  À la place d’une partie de votre public, je me sentirais très confus par rapport à votre compréhension d’internet, et les raisons de ce sujet. Alors que la photo qui a tout fait « explosé » a été retirée depuis le 2 mai, soit 7 jours avant votre entrevue. Sans vous, je n’aurais sûrement jamais vu cette photo, comme un bon nombre d’auditeurs. Ma vie s’en serait mieux porté. 

Nous sommes là pour vous Monsieur Lévesque, laissez-nous vous aider.  S’il vous plaît, la prochaine fois, avant de faire quoi que ce soit, laissez-nous vous expliquer internet.

 

Commentaires

Commentaires

Alpha Moody
La curiosité est trouvent souvent jugé à tort comme un défaut. Mais il en faut pour accomplir quoi que ce soit. En se posant les bonnes questions, on prend le bon chemin. Grâce à Natchav, j’ai l’opportunité de vous donner des réponses, mes réponses basées sur des décennies d’expérience de spectateur. J’ai lu, vu et entendu trop de choses pour garder le silence … Et la quête vers la connaissance continue sur Natchav !