#WCW

Women Crush Wednesday : les combattantes du cancer du sein.

C’est mercredi, et comme d’habitude on vous dévoile la ou les femmes qui nous ont marqués cette semaine. Pour ce premier mercredi de novembre on a décidé de changer un peu la coutume.

Ce n’est pas une femme en particulier que nous mettons à l’honneur. Au lieu de cela nous avons décidé ici d’encourager la lutte contre le cancer du sein, et mettre en avant le combat de toutes ces femmes qui se battent ou se sont battues contre le cancer le plus meurtrier chez les femmes, et pas que en octobre. Toutes ces femmes ont des histoires inspirantes à nous partager et nous devrions les écouter plus souvent.

 

Le mois d’octobre, ou  Octobre rose est le mois de sensibilisation au cancer du sein, et à son dépistage. Tout est fait pour  inciter les femmes à porter attention à leur santé, des évènements sont organisés pour aider la recherche et soulever des fonds également. C’est le mois ou tous vos sportifs et célébrités préférés abusent du rose, mais pour la bonne cause !

Au Canada, on estime qu’une femme sur huit développera un cancer du sein au cours de sa vie. Selon les chiffres de la Société Canadienne du Cancer, en 2015 on estime que 25 000 femmes ont reçu un diagnostic de cancer du sein, en France ce serait 54 062 nouveaux cas cancer du sein la même année . Le cancer du sein, qui touche aussi les hommes à un degré moins important, peut être traité s’il est diagnostiqué tôt. Pour la Fondation du cancer du sein du Québec :

« Il est primordial pour nous que les femmes soient conscientes du fait qu’elles sont capables de prendre la santé de leurs seins en main et que l’adoption de saines habitudes de vie permet de mettre toutes les chances de leur côté« 

Dans les pays développés ou de telles campagnes de sensibilisation peuvent être mises en place, la recherche avance et au Canada les statistiques montrent que, en moyenne, environ 87 %  des femmes ayant reçu un diagnostic de cancer du sein survivront au moins 5 ans. Bien évidemment, la survie varie selon le stade du cancer du sein. Plus on diagnostique et on traite le cancer du sein à un stade précoce, meilleur est le pronostic. Le diagnostic et la prévention sont donc capitaux dans la lutte contre ce cancer. Néanmoins selon l’OMS, 69% de l’ensemble des décès par cancer du sein surviennent dans des pays en développement, l’OMS explique cela de façon simple :

« Les faibles taux de survie dans les pays moins développés peuvent s’expliquer essentiellement par l’absence de programmes de dépistage précoce, qui se traduit par une proportion élevée de femmes présentant une maladie à un stade avancé, ainsi que par l’absence d’infrastructures de diagnostic et de traitement appropriées. »

Nous sommes donc désormais le 1er novembre, Octobre Rose  est terminé, mais le combat contre le cancer du sein ne s’arrête pas. Il est toujours bon de s’informer sur cette maladie qui continue de faire des victimes, et même si la recherche avance. Mieux vaut prévenir que guérir, les actes de prévention doivent également se faire les onze autres mois de l’année.

 

Quelques liens pour vous informer :

Société canadienne du cancer

Fondation cancer du sein du Québec

Cancer du sein: prévention et lutte contre la maladie : OMS

 

 

Commentaires

Commentaires

Alpha Moody
La curiosité est trouvent souvent jugé à tort comme un défaut. Mais il en faut pour accomplir quoi que ce soit. En se posant les bonnes questions, on prend le bon chemin. Grâce à Natchav, j’ai l’opportunité de vous donner des réponses, mes réponses basées sur des décennies d’expérience de spectateur. J’ai lu, vu et entendu trop de choses pour garder le silence … Et la quête vers la connaissance continue sur Natchav !