Street Art

Expo photo – Mohgaou capture et sublime

Les clients du café le Coin B, sur Bernard et Parc, ont la chance de pouvoir contempler de magnifiques photos accrochées aux murs. Mohamed Gaouaoui, photographe, a choisi de capturer des ombres, des silhouettes, des reflets d’âmes et de les sublimer avec une technique de filtrage 2.0.

 

Il paraît que Mohamed est un amateur de la photographie. Le virus l’a attrapé alors qu’il était tout petit. Mais quand on admire ses photos, on sent et on reconnaît la fibre d’un vrai photographe professionnel. Il a commencé d’abord par l’argentique, puis il s’est mis au numérique. Par le biais d’applications sur son téléphone intelligent, Mohamed joue avec les effets et modifie ses clichés.

« Ces applications démocratisent la photo. Tout le monde peut s’adonner à la photo. Je suis pour la démocratie de l’art. J’aime jouer avec les reflets, les déformations. Parfois même je retourne l’image pour laisser libre court à l’imagination. Comme si j’étais à la recherche d’un autre monde, une autre façon de regarder le monde ».

 

Attention de ne pas vous faire capturer par l’objectif de Mohamed, car ce qu’il préfère c’est se promener dans la rue et prendre en photo les passants, les badauds, lors de ses différents voyages. Il prend souvent des gens seuls dans la rue, on peut y voir là un constat philosophique, « même si nous habitons tous ensemble, nous sommes seuls dans cette grande ville« .

Dans cette première expo on voit des scènes de vie entre Paris, Nantes, Istanbul mais aussi Montréal, ville où Mohamed vit depuis 15 ans.

D’ailleurs, il y a une très belle série photo sur les hassidiques, en noir et blanc, que Mohamed a réalisé. Malheureusement, il n’a pas osé l’exposé au Coin B, mais vous pouvez les retrouver sur son instagram Mohgaou.

« Je trouve qu’ils sont très photogéniques, leur silhouette est un peu fantomatique, surtout en jouant avec le noir et blanc, ça en deviendrait presque cinématographique« .

On espère donc, très bientôt, une nouvelle exposition photo, mais cette fois-ci plus complète. Aussi, ceux qui aimeraient faire l’acquisition d’un cliché, Mohamed vend le tableau photo pour une bouchée de pain. En plus, 10% du prix sera reversé à L’asso de Milo, une association montréalaise qui oeuvre au profit des enfants autistes, faites vite !

Expo. dispo jusqu’au 15 février.

 

Commentaires

Commentaires

ty
kj
Rachel Otnip
Rachel Otnip c'est une vagabonde qui oscille entre l'Europe et l'Amérique du Nord. Passionnée par l'écriture, les voyages et les êtres humains, elle aime partager ses nouvelles découvertes artistiques. Effectuant sa crise de la trentaine, elle tient également une chronique dans laquelle elle vous fera rire, sourire et peut-être même réfléchir dans Fucking 30's.