BOOM-BOX Good Vibes

Album Édesse – Mariage entre la musique orientale et l’électro

Tu aimes la musique orientale ? tu aimes l’électro ? Tu vas adorer Édesse. Un album de 7 titres, réalisé par deux artistes montréalais, Wu-Sen et Dj Habitant, sorti ce jeudi 19 janvier. Fusion entre l’orient et l’occident.

https://wusenhabitant.bandcamp.com/releases
Tous deux passionnés de musique, cela fait bientôt trois ans qu’ils s’étaient promis de collaborer autour d’un thème commun, la musique orientale. Houssine et Marc, de leurs vrais noms, connaissent très bien les sonorités musicales du monde arabe.

Le premier est né au Maroc, et le second, au Québec. Marc a beaucoup voyagé dans les pays du moyen-orient, dont il est tombé amoureux. Lorsque les deux passionnés se sont rencontrés en 2013, ils ont collaboré sur un premier titre, « Damas ». On peut dire qu’ils annonçaient déjà Edesse:

« Mais on était tous les deux occupés à des projets personnels, c’est pourquoi ça a pris un peu de temps », explique Wu-Sen.

Melting pot et coexistence, sont les maîtres mots de ces deux musiciens montréalais mais aussi les adjectifs qui correspondent le mieux à l’ancienne ville Turque, Édesse, aujourd’hui Urfa.

« On a choisi de donner le nom de cette ville à notre album, car d’une Marc a adoré voyager là-bas et la photo de la pochette est un cliché pris lors de son voyage, et de deux car c’est une ville berceau de toutes les religions, elle représente le patrimoine culturel millénaire que nous voulons représenter à travers notre musique », confie Wusen.

DJ Habitant est notamment le beatmaker du rappeur montréalais Quidam avec qui il a sorti deux albums.

 

Du Rap à L’Electro.

Wu-Sen a commencé la musique aux alentours des années 2000.

« Je faisais partie d’un groupe de rap qui s’appelait Thug Gang, à Casablanca ».

Durant 5 ans, le jeune marocain créait les beats des morceaux et rappait aussi bien en anglais qu’en français.

La formation se dissout lorsque Houssine immigre au Canada pour étudier la musique à l’université de Montréal. Au fil de ses rencontres, il va passer à travers plusieurs univers musicaux, comme le reggae, avec la chanson Wa Chef en collaboration avec le chanteur guitariste du groupe marocain Darga.

 

Ensuite, il s’est dirigé vers l’électro, le trip-hop. Il a d’ailleurs participé au Festival du Monde Arabe l’année dernière avec le band Wagna. Du Gnawa-Electro. Une fois encore, Wu Sen, mélange le rythme du 1/4 temps oriental de la musique gnawa et les rythmes occidentaux.

 

Houssine, dans son appartement, a tout le matériel pour s’amuser à créer des sonorités différentes. Chez lui, il y a toujours du passage, beaucoup d’artistes montréalais viennent chiller avec lui et ça part en improvisation musicale pour enfin devenir un vrai produit de qualité.

D’ailleurs certains de ses amis proches, Hamza, et Ziad, musicien ou chanteur, ont participé à quatre chansons de cet album. Petite exclu, cet été, ils vont sortir un projet électro-acoustique, qui répondra au nom de L’Makina !

Cela ne s’arrête pas là, Wu Sen et Dj Hab, débordent de créativité, et ils parlent déjà de lancer un tome 2 dans les mois à venir.

Restez branchés !

Même si c’est gratuit, tu peux aussi donner une participation volontaire.

Commentaires

Commentaires